Premiers pensionnaires

Si tout le monde savait se contenter de l’eau des sources et de l’herbe verte des pâturages, le camp des Moyes pourrait durer trois mois. Ce sont trois poneys dont un petit, un bouc et deux vachettes qui nous tiendront compagnie cette année. Le parc est grand et nous avons pu reprendre les poneys qui semblent, pour l’instant, s’entendre avec les vaches…
Manquent encore trois poules, un matou, et une quarantaine d’humains. C’est pour lundi. Sur la photo ci-dessous Agathe, deux ans, plus grosse bête du camp jusqu’à l’arrivée des chevaux jeudi. Un grand merci à Elisabeth et Raphy qui nous prêtent leurs bêtes, et à Léo qui a organisé leur venue.

A propos Ayer pour demain

Blog de l'association "Ayer pour demain", groupe de jeunes de corps ou d'esprit, attachés au village d'Ayer dans le val d'Anniviers.
Cet article a été publié dans Association. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s